ALTITUDE ET LES BÉBÉS précautions
A LA MONTAGNE

L’ALTITUDE ET LES BÉBÉS QUELQUES PRÉCAUTIONS

Il y a quelques jours, nous sommes partis une semaine à l’Alpe D’Huez avec nos deux enfants. Tessa, trois ans et demi et Estrella, treize mois. Nous ne le savions pas encore, mais le village d’Huez étant situé à plus de 1800 mètres d’altitude quelques précautions étaient nécessaires avec nos enfants. Après m’être renseignée, voici ce que je peux vous en dire.

ALTITUDE ET LES BÉBÉS précautions


Précautions à prendre avec des bébés en altitude

Alors, je vous en parle mais je ne le savais pas moi-même avant d’y arriver. Il y a quelques précautions importantes à prendre avec des bébés ou des enfants de moins de trois ans lorsque vous allez en altitude. Pour être honnête, Bastian étant un randonneur un peu fou et « à l’arrache » il n’en savait rien non plus. Cependant, l’altitude peut être dangereuse pour les bébés. En effet, au delà du MAM (mal aigu des montagnes) qui m’a moi-même touché, les bébés ont des oreilles fragiles et surtout ils n’ont pas encore le réflexe de déglutir. Le changement de pression atmosphérique entre chaque altitude peut alors leur faire très mal aux oreilles et même provoquer des otites très douloureuses.

Les changements d’altitude

Des conseils différents

Le problème c’est que les sons de cloches sont différents selon la source. En effet, selon les sources, les altitudes mentionnées ne sont pas les même.

  • Les pédiatres conseillent de ne pas dépasser 1500 mètres avec un bébé de moins de un an.
  • Alors que le site de l’Alpe D’huez conseille de ne pas dépasser 1200 mètres avant un an. Et 1800 mètres avant deux ans.
  • Directement sur place, on nous a indiqué qu’on pouvait tenter d’aller au sommet, le Pic Blanc situé à 3300 mètres mais en faisant des pauses entre chaque téléphérique.

Finalement une deuxième personne au téléphérique nous a tout de même fortement déconseillé de le faire. De plus, plusieurs sites dont celui de l’Alpe D’huez déconseille de faire prendre le téléphérique aux bébés car l’ascension est trop rapide. Dans tous les cas, suivez ces trois conseils.

  • Surveillez les réactions de vos enfants lors des montées et des descentes.
  • Donnez leur très régulièrement de l’eau pour leur permettre de déglutir.
  • Faites des pauses régulières à chaque pallier et déplacez vous lentement.

Nos précautions avec nos minis

Nos enfants ont trois ans et demi et treize mois. Lors de la montée à 1800 mètres en voiture, nous ne savions rien de ces recommandations. Il aurait fallu que nous nous arrêtions à chaque pallier de 500 mètres pour leur donner à boire et leur laisser le temps de l’adaptation. Nous ne l’avons pas fait, à part un arrêt rapide à mi-chemin justement pour donner à boire à notre dernière. Heureusement, elles ont semblé bien le vivre. Une fois arrivés en altitude, j’ai moi-même ressenti les effets du mal des montagnes dès les premières heures. Par contre, les filles ne semblaient pas du tout incommodées.

C’est lorsque Bastian a fait l’ascension du Pic Blanc à pied et nous a demandé de le rejoindre en téléphérique que la question s’est posée. Après avoir pris tous les renseignements ci-dessus, nous avons finalement décidé de ne pas tenter le diable et de ne pas monter aussi haut avec les minis. Par contre, lors de nos autres randonnées pendant la semaine, nous avons dépassé plusieurs fois les 2000 mètres. Mais comme nous étions à pied, tout s’est très bien déroulé. Je ne peux donc que vous conseiller d’être prudents.

Le soleil

Attention, car que ce soit en hiver ou en été, le soleil de montagne est plus proche de vous et tape bien plus fort. Parfois même, vous ne le sentirez peut être pas car la température ne vous semblera pas très haute. Pourtant, il faut être très prudent surtout avec les enfants. Leurs yeux et leur peau sont très fragiles. C’est pourquoi il faut toujours penser à glisser ces quelques affaires dans la valise.

  • Des lunettes de soleil adaptées aux enfants. La marque de lunettes Ki Et La en propose de superbes.
  • Un chapeau anti-uv ou un casquette. La marque enfant Lassig en propose plusieurs jolis modèles.
  • Comme je suis plutôt méfiante envers la composition des produits cosmétiques surtout pour mes enfants, je vous conseille de partir plutôt sur des vêtements anti-UV que sur une crème solaire. La marque de couches lavables et autres vêtements pour enfant PIWAPEE propose des coloris frais et pétillants.
  • Bien entendu, comme pour toute sortie, n’oubliez pas de les faire boire régulièrement. D’ailleurs, l’air en montagne est souvent plus sec qu’en plaine. Il faudra donc leur donner à boire même en période calme. Si vous avez encore un bébé, je vous conseille le trainer de chez MAM qui allie biberon et anses pour que bébé boive seul. Mais si vos enfants sont un peu plus grands, les gourdes en Inox de chez Qwetch proposent des grands et des petits modèles.

bien équipés pour la montagne

Ne présumez pas de leur force ni de la votre!

Dans mon couple, je suis un peu la méfiante qui ne prend pas de risques inconsidérés alors que Bastian est vraiment l’aventurier un peu fou qui agit avant de réfléchir. Alors je savais qu’en nous emmenant avec lui à l’Alpe d’Huez il allait faire une randonnée hors de notre portée mais je savais aussi qu’il allait essayer de repousser nos propres limites. Heureusement, les premiers jours j’ai réussi à imposer ma vision de balades « à plat » et tranquilles avec les enfants. Néanmoins, le dernier jour, il nous a fait faire une jolie randonnée tout en montée! Autant vous dire qu’avec deux enfants en bas âge on avait intérêt à être un peu équipés.

Ce qu’il faut prévoir en randonnée avec des enfants

  • Pour les minis, je suis partie sur une « couverture intégrale » lol. Manches longues pour Estrella, 13 mois, et chaussettes montantes pour Tessa, 3 ans et demi. J’ai bien essayé de lui faire enfiler un legging plutôt qu’un short mais elle n’a rien voulu savoir. Bien entendu, cela pour les protéger du soleil mais aussi, sait on jamais des tiques et autres gentilles petites bêtes piquantes ou mordantes.
  • Tessa marche très bien quand elle en a envie. Mais pour les autres moments, nous avons opté pour notre poussette Pockit, hyper compacte et légère. Bien entendu, elle ne peut pas s’utiliser partout en randonnée. Mais même sur un sol caillouteux elle a tenu le coup et nous a bien rendu service. Pour en apprendre plus sur cette poussette Pockit, je vous invite sur mon autre blog famille CherMiniNous.
  • Estrella, quant à elle, ne marche pas encore. J’ai donc naturellement opté pour mon porte bébé préféré et très bien adapté aux randonnées le Physiocarrier de la marque Je Porte Mon Bébé. Ce préformé dispose d’un tablier qui peut s’ouvrir et permettre une meilleure aération de bébé. De plus, il est assez costaud pour y mettre ma grande qui pèse 14 kilos. Si vous voulez en savoir plus, j’ai parlé en détail du PhysioCarrier sur mon autre blog famille CherMiniNous.

En randonnée à pied poussette ou porte bébé

La montagne ça vous gagne!

Armés de tous ces conseils, vous êtes prêts à affronter les rigueurs de la montagne mais surtout à profiter de sa beauté. Notre expérience de vacances à la montagne en été a été une belle réussite. Nous avons découvert des paysages magnifiques dans un calme absolu.

Bon voyage!

Cet article contient des liens d’affiliation. Il n’est pas sponsorisé.

Article precedent

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :